Waprint

chroniques de chroniques

Trump, une affaire Russe

without comments

Lors de la première discussion élargie depuis l’achèvement de l’enquête unique sur les avis, le directeur général Donald Trump répète de nombreuses vanteries mensongères et mensongères au sujet de la recherche sur les troubles en Europe lors des élections politiques de 2016. L’analyse du FBI a débuté à la fin du mois de juillet 2016 et Robert S. Mueller III a été chargé de superviser l’enquête le 17 mai 2017. Le 24 mars, l’avocat général William P. Barr a présenté un mémo de plusieurs pages résumant les principales conclusions. de tout dossier personnel de Mueller autour de la recherche. Pour Barr, «malgré l’analyse de plusieurs dons d’hommes et de femmes affiliés à la Russie pour aider la stratégie Trump», le rapport de Mueller concluait: «L’analyse n’a pas révélé que les membres de la campagne Trump Marketing ont conspiré ou se sont synchronisés avec les autorités européennes dans leur politique. actions d’ingérence électorale. ‘»Trois jours plus tard, le directeur général s’égarait dans les détails d’une variété de facettes de l’enquête qui durait depuis des années dans le cadre d’une longue réunion téléphonique avec Sean Hannity de Fox Information. Selon la note de Barr, le rapport Mueller « n’a pas tiré de conclusion – d’une manière ou d’une autre – quant à savoir si le comportement examiné de Trump constituait une obstruction. » Barr a écrit: « The Unique Advise prétend que » bien que ce document ne détermine pas la Le chef a consacré un crime, il ne va pas non plus l’exonérer. ‘

Au lieu de cela, «pour chacune des étapes pertinentes examinées, la déclaration constitue une preuve de part et d’autre de la requête, laissant ainsi incertain ce que le paysage de l’avis spécifique constitue des« questions difficiles »de droit et de fait quant à la possibilité de tenir compte des actions et de l’intention du président. être considéré comme un blocage », a déclaré le mémo de Barr. Le procureur général a expliqué que lui et le sous-ministre adjoint aux affaires juridiques, Rod Rosenstein, avaient prouvé que les preuves fournies n’étaient «pas suffisantes» pour établir que Trump avait commis des obstructions de droits. Trump a déclaré: « La Russie, si elles étaient du tout pour moi – et d’ailleurs, si vous regardez toutes les choses, elles étaient en quelque sorte pour et contre les deux, pas seulement une façon. » C’est trompeur. Comme nous l’avons écrit, les inculpations prononcées en février 2018 contre 13 Russes et trois organisations russes pour s’immiscer dans les élections américaines montrent clairement que leurs efforts visaient à soutenir Trump au détriment de la candidate démocrate Hillary Clinton aux élections présidentielles de 2016. Il est vrai qu’avant les élections, en mai 2014, l’opération russe avait pour objectif de «semer la méfiance à l’égard des perspectives et du programme politique en général», indique l’acte d’accusation. Et lors de la présidentielle de 2016, les Russes «se sont engagés dans des fonctions visant principalement à relier des détails désobligeants à propos d’Hillary Clinton, à dénigrer d’autres individus comme Ted Cruz et Marco Rubio, et à aider Bernie Sanders après le choix de Donald Trump. » élection commune, les efforts des groupes étaient évidents et centrés: aider Trump et s’opposer à Clinton. Selon l’acte d’accusation, «entre le début et le milieu de 2016, les opérations des accusés incluaient le soutien à la campagne présidentielle du candidat de l’époque, Donald J. Trump, et le mépris d’Hillary Clinton». Après l’élection, l’équipe européenne s’est engagée dans la discorde entre les deux camps. votre rayon gouvernemental, organisant des rassemblements faisant également la promotion du chef de la direction-protester et élire sa sélection.

Written by admin

mars 29th, 2019 at 11:11

Posted in Uncategorized

Turkmenistan airlines interdite en Europe

without comments

Seule compagnie aérienne nationale du Turkménistan, l’ancienne République soviétique, Turkmenistan Airlines s’est vu interdire d’effectuer des vols à destination de l’Union européenne. La décision semble être tout à fait inattendue compte tenu de l’histoire sans faille de la compagnie aérienne – pas un seul accident ni même une sérieuse attaque depuis sa création en 1992. Selon l’avis de voyage publié par le ministère britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth le 4 janvier 2019, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a suspendu tous les vols de Turkmenistan Airlines à destination des pays de l’Union européenne. Selon le ministère britannique des Affaires étrangères, l’EASA attend actuellement la confirmation par Turkmenistan Airlines des normes internationales de sécurité aérienne. Aucune autre explication n’a été fournie. Cependant, la compagnie aérienne ne figurait pas encore dans la liste noire des compagnies aériennes interdites dans l’UE. Jusqu’à ce que la confirmation soit reçue, la mesure s’applique aux liaisons britanniques suivantes: d’Amritsar (ATQ) à Birmingham (BHX) et Heathrow (LHR) (extrêmement populaire auprès des Britanniques Groupe ethnique pendjabi) et de New Delhi (DEL) à Heathrow, les deux traversant Ashgabat (ASB). Outre le Royaume-Uni, les liaisons reliant Ashgabat à Francfort (FRA) et à Paris (CDG) ont également été interrompues. La connexion entre le Royaume-Uni et l’Inde, fournie par le transporteur, était l’une des options les moins chères pour l’itinéraire. C’est la raison pour laquelle l’interdiction a été particulièrement tangible au Royaume-Uni, où environ 5 000 Britanniques résidant en Inde ont déjà réservé leur voyage en Inde, comme l’indique Independent. Les passagers sont priés de contacter le service clientèle de Turkmenistan Airlines pour obtenir des conseils, mais aucune information n’est donnée sur le site Web officiel de la compagnie aérienne. Turkmenistan Airlines effectue des vols réguliers vers l’Europe et l’Asie. La compagnie aérienne a également prévu son extension européenne, dans l’espoir d’ouvrir de nouvelles liaisons vers l’Autriche, la Hongrie et l’Espagne jusqu’en 2030. Source : Bapteme de l’air.

Written by admin

février 7th, 2019 at 1:08

Posted in Aviation

La caverne de Platon

without comments

L’allégorie de la grotte se lit comme une conversation entre Socrate et Platon frère, Glaucon. Dans le dialogue, Socrates demande à Glaucon d’imaginer un monde où une illusion est perçue comme une réalité. Pour approfondir son propos, il crée le texte suivant: Exemple: Il existe une grotte où, à l’intérieur, un groupe de prisonniers a été enfermé depuis naissance. Ces prisonniers ne peuvent pas bouger. Leurs cous et leurs jambes sont enchaînés de sorte qu’ils ne peuvent ni se déplacer ni se retourner et ils ne peuvent voir que ce qui est devant eux: une pierre mur. Derrière et au-dessus des prisonniers se trouve un feu, et entre le feu et le Les prisonniers sont un mur bas où les gens marchent, portant des objets sur la tête. La lumière de l’incendie projette des ombres d’objets sur le mur devant les prisonniers. Ces ombres sont tout ce que les prisonniers peuvent voir. Les seuls sons qu’ils entendent sont les échos de la grotte. Maintenant, parce que ces prisonniers n’ont jamais été exposés aux objets réels et toute leur vie, ils ont seulement vu les ombres, ils se trompent. ows pour la réalité. Les échos de la grotte sont pour eux des bruits créés par les ombres. Si une ombre de livre devait apparaître, par exemple, ces prisonniers réclameraient qu’ils ont vu un livre. Ils ne disent pas que c’est l’ombre d’un livre, parce que leur réalité ne connaît pas les ombres. Finalement, l’un des prisonniers comprendrait tenir la nature de ce monde et serait en mesure de deviner quelle ombre serait venir ensuite, ce qui conduirait à la louange et la reconnaissance des autres prisonniers. Supposons maintenant qu’un des prisonniers soit libéré. Si une personne devait montrer que prisonnier un livre réel, le prisonnier ne serait pas capable de le reconnaître. À la prison Un livre est l’ombre qui a été projetée sur le mur. L’illusion d’un livre semble plus réel que le livre lui-même. Socrate continue en se demandant ce qui se passerait si ce prisonnier libéré était puis tournez-vous vers le feu. Le prisonnier se détournerait sûrement de tant de lumière et retourne aux ombres sombres, qu’il tient pour plus réelles. Maintenant, si cela a été pris un pas de plus, et le prisonnier a été forcé de sortir? le prisonnier serait en colère, en détresse, et incapable de voir la réalité devant lui be- car il serait tellement aveuglé par la lumière.

Written by admin

janvier 31st, 2019 at 12:44

Posted in actualité

Drogue

without comments

Étant donné que le Colorado a légalisé le temps de loisir du Colorado en 2012, 8 autres États des États-Unis et la région de Columbia se sont bien associés. En Californie, dans le Maine et dans les années à venir, le Massachusetts commencera à vendre, ce qui pourrait potentiellement tripler la taille du marché légal du pot. Vingt pour cent des Américains vivront dans un État où les adultes pourront légalement acheter et vendre du cannabis d’ici fin 2018. Des complications importantes restent non résolues, notamment une industrie noire cohérente que la légalisation était censée aider à miner. En outre, il y a des luttes entre États aux États-Unis en faveur de la légalisation des localités et des mauvaises herbes qui s’y opposent. Bien entendu, la marijuana reste illégale en deçà de la législation fédérale, ce qui jette une ombre sur le secteur. Le revenu fiscal des bénéfices des mauvaises herbes est supérieur à 1 milliard de dollars. L’État de Californie prévoit à lui seul un milliard de dollars de plus en revenus d’imposition sur douze mois grâce à la légalisation. Bien qu’avec la date butoir de janvier 2018 pour commencer à délivrer les permis, vous découvrirez des indices selon lesquels les agriculteurs et les commerçants pourraient ne pas faire partie de la méthode régie par l’État. Selon le directeur exécutif de la California Growers Association, 3 500 seulement des 40 000 agriculteurs se sont inscrits pour un permis, mais cela est principalement dû au fait que les gouvernements locaux ne les ont pas délivrés ou n’ont pas interdit les entreprises de marijuana, hezekiah Allen. Cela pose des problèmes aux régulateurs d’Etat. « Nous devons travailler avec plus de 500 comtés et villes différents dans le statut », suggère Lori Ajax, directrice du Bureau of Marijuana Handle de la Californie. Nous devons veiller à ce que cela ne soit pas contraire à une ordonnance de ville ou de comté et, en raison de notre taille, cela représente un défi. »La Californie cultive 13,5 millions de livres de marijuana par an. moins de 20% de celle-ci est consommée là-bas: «Pour que nous délivrions une licence. Les agriculteurs devront peut-être réduire leurs effectifs car les nouvelles réglementations interdisent les exportations hors statut. Les recettes fiscales pourraient être insuffisantes et un marché noir robuste perdurera si les marchés de la Californie ouvrent en janvier et que de nombreux producteurs existants sont laissés de côté. Pour commencer à être licites, les sociétés de cannabis doivent protéger leur développement, autoriser les privilèges relatifs à l’eau et définir des pratiques de préservation des documents différentes de celles d’un secteur contrôlé de manière étendue dans les zones sombres. « Il est prévu d’acquérir des générations pour que la Californie puisse réglementer son secteur du cannabis », a déclaré Allen. « Cela fait de nombreuses années que nous causons ce naufrage et cela va nous prendre un certain temps pour le nettoyer. »

Written by admin

janvier 2nd, 2019 at 4:10

Posted in Uncategorized

En priant avec Trump

without comments

Eric Trump n’est pas le seul membre réel de sa famille à dépendre de White Coloured, une télévangéliste commune de 50 ans, qui croit que la prière d’intercession peut avoir un impact immédiat sur les activités de formation. Juste après avoir remarqué Eric, elle s’est rendue dans sa chambre de l’hôtel Cleveland de la campagne Trump, dans laquelle elle a consacré 4 heures de plus à prier Donald Trump alors qu’il se préparait pour son discours de conférence parfait. Puis, à l’invitation du candidat, elle a obtenu le candidat républicain, son meilleur mari 10 ans et le garçon de Melania, âgé de trois ans, pour un autre cercle de prière avec leur place. «Je garde à l’esprit de demander au Seigneur de lui présenter ses paroles avec son esprit, ainsi que de l’utiliser. Cela cesserait d’être ses phrases, mais les termes de Dieu, il ne ferait que comprendre le Saint-Esprit», se souvint White. au cours d’un entretien d’embauche avec TIME, semaines après. « J’ai probablement [intercédé] contre un complot, un programme ou un outil ennemi pour obstruer le plan ou même la volonté de Lord. » Au cours de la soirée, Bright White monta dans le véhicule de Trump avec ses proches pour le marché. Mais la relation de Trump avec Bright White n’est pas une transformation immédiate; il est introduit dans ce monde de cour plus longue. Les deux acquis en 2002, après qu’il ait regardé White-color fournir un sermon télévisé sur la valeur de la perspective. Passionné de télévangélistes de longue date, David Jeremiah, Jimmy Swaggart et Billy Graham, il est connu sous le nom de Bright White et se présente. Si elle voulait assister à la finale de la première saison de son émission de téléréalité, The Apprentice, il a demandé plus tard. Avant l’enregistrement, elle a prié pour la distribution et l’équipe. Au cours des 10 prochaines années, Bright White a enduré un certain nombre de difficultés dans la communauté, notamment le divorce de son deuxième partenaire, la chute de son ministère, le décès de sa belle-fille d’un cancer et un You.S. Examen par le Comité sénatorial des finances de la réputation d’exonération d’impôts de son ministère, qui a finalement été réduite. Maintenant, elle vend des opportunités au New Destiny Christian Center, un autre membre de 10 000 membres, une église non confessionnelle à Orlando qui penche en avant vers la Pentecôte. Au fil des ans, sa compagnie avec Trump s’est développée. Elle a commandé un appartement dans le 502 Garez votre voiture en construction, et chaque fois qu’elle gérait des études bibliques à New York, Trump se rendait parfois à elle. Il a publiquement reconnu sa réserve de motivation-style de vie 2007 You are Everything That! et après l’avoir emmenée déjeuner chez Jean-Georges, étoile du 3 étoiles au Guide Michelin, dans la Trump Tower, puis elle a décidé de s’inscrire à un cours sur les manières sociales. Lorsque Trump envisagea de se présenter à Leader en 2011, il lui demanda de réunir des ministres. Juste après avoir prié les uns avec les autres, Trump a demandé à Bright White ce qu’elle pensait du bon moment. «J’ai déclaré:« Je ne pense jamais que le moment est venu », se souvient-elle. « Il a expliqué: » Je ne fais pas les deux. « 

Written by admin

décembre 10th, 2018 at 4:30

Posted in Uncategorized

Tagged with , ,

Sensations de voltige

without comments

Cette même sensation est souvent présente dans un exercice de décrochage mal démontré et est l’une des raisons de l’aversion pour l’exercice. Il peut bien sûr être grandement réduit par l’utilisation de la technique ci-dessus, mais elle peut être totalement éliminée par un peu de réflexion de la part de l’instructeur. Pour une raison quelconque, lorsque l’on s’approche du décrochage, le nez est levé jusqu’à incrédule. possible, et avant que le décrochage proprement dit ne soit atteint, l’instructeur se soulève sur le bâton et l’avion se lève, tout se calme, puis la gravité prend vraiment l’avion mal utilisé effectue l’inévitable décrochage «à tête de marteau». Vers le bas va le nez avec un coup, et un autre étudiant effrayé et désillusionné rejoint les rangs de la brigade hétéro et de niveau. Il n’y a absolument aucune raison pour que cette technique soit adoptée; ce n’est pas apprendre à l’étudiant à quoi ressemble un décrochage accidentel, et si l’avion ne décroche pas correctement, alors il devrait être montré sur un avion qui sera, au lieu d’avoir l’esprit effrayé de lui. J’ai eu la tâche à plusieurs reprises d’amener les étudiants à être montré un véritable décrochage après une telle expérience. Invariablement leur réaction était « Est-ce tout ce que c’est? » Et ensuite, ils essayent eux-mêmes; plus de peurs, plus de «inquiétudes» ness « ; et plus important encore, ils maîtrisent désormais davantage l’avion. Maintenant, avec l’obstacle de décrochage derrière, l’exercice de rotation peut être considéré sous un jour différent. Toujours avec l’estomac à l’esprit, de nombreux étudiants ont délibérément s’abstenir de manger avant de tourner; la pire chose que l’on puisse faire. Avec un estomac vide tout en grommelant, l’étudiant n’a pas le droit de l’oublier, alors il est déjà psy- chologiquement préparé au désastre dans cette région. Aussi son niveau de sucre dans le sang sera abaissé, et il n’aura pas sa charge de travail normale et sa capacité de concentration. Au cours de la reprise de la rotation, l’élève va rencontrer une accélération positive dans l’ordre de 3g que l’aéronef se stabilise. Avec l’estomac vide, cela peut causer à «griser», surtout s’il n’est pas habitué à g. Encore une fois, cela peut le suffire. désagrément suffisant pour le dissuader de vouloir répéter l’expérience, pendant entraînement intensif pour la voltige, si je trouve que mon seuil g diminue, j’arrête pour une bonne repas et laissez une heure pour que les résultats soient efficaces. Ma tolérance g aura alors remonté d’au moins 2 ans. Peut-être que la plus grande crainte en vol est celle de la chute; après tout, les effets de la pesanteur sont gravés de manière dramatique sur nous tous dès le plus jeune âge. Ces craintes sont peut-être plus perceptibles dans un cockpit ouvert, où l’on se sent beaucoup plus en contact avec les éléments, et où l’on s’appuie instinctivement «contre» le tourner lorsque les banques de l’avion. La meilleure façon de surmonter cela est dans la connaissance que c’est une réaction parfaitement naturelle – c’est, après tout, pas notre élément naturel. Si nous considérons que les forces en jeu peuvent être assimilées à prendre un virage sur une cycle, il devient évident que nous ne ressentirons aucun effet étrange si nous nous appuyons avec la machine. Nous découvrirons, au fur et à mesure que nous progressons, que nous pouvons effectuer des exercices acrobatiques simples. manœuvres sans ressentir le besoin de sangles de retenue; en effet j’ai le canon avion roulé sans que l’équipage le sache! A retrouver en détail sur le bapteme de voltige Nancy.

voltige aerienne3

Written by admin

novembre 20th, 2018 at 3:20

Posted in sports extrêmes

Les additions de Hobbes

without comments

La première fois que le paradoxe du navire de Thésée est apparu est dans l’écriture de l’ancien philosophe grec (et platonicien) Plutarque. Plutarque écrit de Thésée (le roi fondateur d’Athènes) revenant d’un long voyage en mer. Tout au long de la voyage, toutes les vieilles planches de bois en décomposition dont le navire était fait ont été jetées par-dessus bord et remplacés par de nouveaux morceaux de bois solides. Au moment où Thésée et son équipage est finalement revenu de leur voyage, chaque morceau de bois que le navire a été fait de avait été remplacé. Cela conduit à la question: le navire est-il revenu? sur le même navire qu’ils ont laissé, même s’il était fait de complètement différent morceaux de bois? Et si le navire avait encore une des pièces de bois d’origine? Et s’il y avait encore deux morceaux de bois dans le bateau? Est-ce que cela changerait réponse? Une autre façon de voir les choses est la suivante: Si le navire Thésée a commencé son voyage est A et que le navire Thésée a terminé son voyage le trajet est B, alors A = B?      Beaucoup plus tard, le célèbre philosophe Thomas Hobbes, du XVIIe siècle, prit la paradoxe un pas plus loin. Maintenant, imaginez que suivre le navire de Thésée soit un charognard. Comme l’équipage de Thésée jette les vieux morceaux de bois par-dessus bord, le récupérateur les sort du l’eau et construit son propre navire. Deux navires arrivent au port: l’un avec Thésée et son équipage, fait de bois neuf; l’autre, le navire du trésor, entièrement construit vieux bois que l’équipage de Theseus avait jeté à la mer. Dans ce scénario, qui navire est le navire de Thésée? Dans ce scénario, appelons le bateau que le charognard est arrivé avec la lettre C. Nous savons que B C parce que deux navires atterrissent dans le port et ils ont donc clairement ne peut pas être un et identique. Alors, qu’est-ce qui fait de quelque chose le navire de Thésée? Est-ce les parties individuelles que le navire est fabriqué à partir? Est-ce la structure? Est-ce l’histoire du navire?    Une théorie, connue sous le nom de théorie méréologique de l’identité (ou MTI), stipule que la L’identité de quelque chose dépend de l’identité de son composant. les pièces. Cette théorie prétend qu’une condition nécessaire de l’identité est qu’il doit y avoir une similitude de parties. En d’autres termes, X = Y si toutes les parties de X font également partie de Y et inversement. Par exemple, l’objet X est composé de certains composants au début d’une période de temps (t1). Si à la fin de cette période (t2), l’objet (qui est maintenant Y) a les mêmes composants, alors il a continué à exister. Dans le bateau de Thésée, paradoxe selon MTI, A = C. Cela signifie qu’il sont deux navires. Le navire que Theseus a commencé son voyage est exactement le même que le navire le charognard entre (en faisant ces un seul navire), et puis il y a le navire Thésée est venu à bâbord, qui était composé de nouvelles pièces.

Written by admin

novembre 5th, 2018 at 8:28

Posted in actualité

Enragés comme les Etats-Unis

without comments

La colère a un pouvoir particulier dans les démocraties. Habilement déployé devant le bon public, il va droit au cœur de la politique populaire. Il attire l’attention et étouffe le bourdonnement des cycles de nouvelles. Il est par nature personnel et donc difficile à réfuter avec des arguments de principe; cela rend le politique personnel et le politique personnel. Il se nourrit d’émotions brutes avec un pouvoir primordial: peur, fierté, haine, humiliation. Et il est contagieux, investissant ceux qui partagent les mêmes idées avec le sens de la cause sacrée. Au cours des dernières semaines, il est devenu de plus en plus omniprésent dans la politique américaine. Jeudi dernier, dans le Montana, le président Donald Trump a félicité le représentant républicain Greg Gianforte, qui a plaidé coupable pour avoir agressé le journaliste du Guardian, Ben Jacobs, en déclarant: « Tout type qui peut faire un slam… est mon gars. » La semaine précédente, le candidat républicain Le gouverneur de Pennsylvanie a déclaré à son adversaire qu’il «allait piétiner son visage avec des pics de golf». De l’autre côté de la piste politique, l’ancien procureur général Eric Holder a déclaré: «Quand ils vont bas, nous eux. »Les deux hommes ont ensuite nuancé leurs propos, notant qu’ils ne voulaient pas inciter à la violence. Leur objectif – bien qu’aucun homme ne l’ait dit explicitement – était d’utiliser la rhétorique pour attiser les passions et susciter un soutien. Brett Kavanaugh a fait la même chose lors de son audience de confirmation devant le Sénat. Aussi authentique que son indignation fût, il jouait stratégiquement à des partisans partageant les mêmes idées. En effet, l’avocat de la Maison Blanche, Don McGahn, lui a conseillé d’exprimer ses émotions pour un impact maximal. Et cela a fonctionné, probablement au-delà de ses attentes les plus folles. La colère inclut un pouvoir étrange dans les démocraties. Habituellement déployé devant les téléspectateurs de droite, il est situé au centre de la politique populaire nationale. C’est focaliser l’attention, noyant le bilan des périodes de reportage. C’est fondamentalement personnel et pour la raison difficile de s’y opposer avec les conflits de concept, il peut rendre la politique privée et aussi la politique personnalisée. Il mange des sentiments bruts en utilisant une énergie primordiale: peur, fierté, haine, humiliation. Ce qui est contagieux, investir si obstiné avec un sentiment de cause sacrée. Ces derniers jours et nuits, il est devenu de plus en plus omniprésent dans la politique américaine. Plus tôt ce jeudi, dans le Montana, le président Jesse Trump, le représentant républicain Greg Gianforte, qui a plaidé coupable d’être agressé par le journaliste du Protectorat Ben Jacobs, comme déclaré: «Tout type capable de bien… c’est mon homme. »Two ou trois jours avant, le candidat républicain en poste de gouverneur en Pennsylvanie avait déclaré à son adversaire qu’il avait« piétiné son visage avec les vagues de golf ». Eric Holder a déclaré: «Ils ont un coup de pied. Les deux hommes ont ensuite nuancé leur proposition, ils ne voulaient pas être inciter à la maltraitance. Leur objectif, mais ils ne sont pas deux personnes clairement, ils ont été finis à l’aide de la rhétorique pour attiser les passions et susciter de l’aide. Brett Kavanaugh a vraiment choisi l’audience de confirmation devant le Sénat. Malgré son indignation, il jouait stratégiquement à des partisans convaincus. En fait, le conseil de la chambre Bright White-shaded de Don McGahn lui a conseillé d’éprouver ses sentiments pour un effet optimal. En outre, il travaillait probablement au-delà de ses attentes les plus folles.

Written by admin

octobre 24th, 2018 at 9:31

Posted in Uncategorized

Une vente aux enchères d’aéroport

without comments

C’était tellement bien que Londres Heathrow a décidé de le faire deux fois.  L’aéroport a mis en vente d’autres articles de son terminal un maintenant désaffecté aux enchères publiques.  Les passionnés d’aviation ont la possibilité de récupérer des souvenirs tels que des sièges et des bureaux, ainsi que des affiches et d’autres aides directionnelles, via un processus d’enchères en ligne actuellement en cours et se terminant le 18 septembre 2018.  Cette deuxième vente aux enchères intervient cinq mois après qu’un premier lot d’articles ait été vendu aux enchères par les commissaires-priseurs Global Partners.  «Nous avons été ravis de la réponse mondiale à notre vente le 21 avril», a déclaré David Brindley, associé directeur de Global Partners dans un communiqué. « Dire que l’événement était un phénomène serait un euphémisme. »  «Mais nous sommes également conscients que, quel que soit l’offre, un grand nombre d’enchérisseurs ont encore été déçus en raison du niveau de concurrence pour les lots.  «Nous espérons que cette deuxième partie de la cerise permettra à certains d’avoir un petit morceau d’aviation l’histoire avec beaucoup de rétro appel après tout.  »   Le Terminal One a été officiellement fermé en 2015, presque une demi-décennie après avoir accueilli ses premiers passagers à travers les portes. À son apogée, quelque neuf millions de passagers passaient par le terminal un par an. Elle traitait principalement des compagnies aériennes membres de Star Alliance. Des transporteurs tels que British Airways, El Al et Icelandair opèrent également à partir du terminal. Retrouvez la liste des objets sur Fouga Magister.

Written by admin

septembre 8th, 2018 at 6:15

Posted in actualité

Les conditions d’accès au marché de la grande vitesse

without comments

La spécificité du modèle économique de la grande vitesse ferroviaire est susceptible d’engendrer des barrières à l’entrée pour les nouveaux opérateurs. Dans le cadre d’un marché en open access, les opérateurs devront acquérir des matériels roulants, très coûteux pour les liaisons à très grande vitesse76. Un nouvel entrant souhaitant proposer une offre « généraliste » (et pas seulement de niche) devra acquérir un grand nombre de rames pour offrir une fréquence de desserte suffisante. Il devra également construire un atelier spécifique. Ces investissements en matériels roulants sont largement irrécouvrables, en raison de l’absence de marché secondaire. L’interopérabilité, qui permet d’utiliser un même matériel sur différents réseaux, est limitée, ou se traduit par un surcoût important (5 à 10 millions d’euros par rame). Une assise financière importante semble donc indispensable pour entrer sur le marché de la grande vitesse, mais il n’en reste pas moins que les investissements en matériels roulants sont extrêmement risqués, et que la rentabilité des marchés ferroviaires en situation de concurrence ne sera peut-être pas suffisante pour inciter les opérateurs à investir. Dans son principe, la création de sociétés publiques ou privées de location de rames (ROSCO : Rolling Stock Companies) permet de transférer le risque financier à un tiers qui le mutualise, puisque si un opérateur se retire du marché, le matériel peut alors être loué à un autre opérateur. De telles sociétés existent pour les matériels fret en France, et pour les matériels voyageurs en Grande-Bretagne. Cette solution ne semble toutefois pas adaptée au marché du transport de voyageurs en open access. La ROSCO porterait en effet des risques très importants, et in fine ne serait pas beaucoup plus incitée à investir qu’un transporteur. Les nouveaux opérateurs seront également confrontés à l’incertitude sur les capacités, qui sont allouées annuellement par le gestionnaire d’infrastructure, et sur la tarification, qui est susceptible d’évoluer elle aussi annuellement, compte tenu des règles en vigueur. L’incertitude sur les capacités est double : elle porte à la fois sur la gestion des conflits d’attribution de sillons à court terme et sur la disponibilité des sillons à long terme. Aujourd’hui certaines lignes à grande vitesse et surtout certaines gares sont proches de la saturation en période de pointe ; un nouvel opérateur n’a pas l’assurance de disposer des capacités souhaitées pour développer une offre cohérente. De ce point de vue il apparaît nécessaire : – De préciser la notion de saturation en droit français (l’infrastructure doit être déclarée saturée si le sillon proposé s’écarte de x minutes de la demande initiale) ; – De mettre en place un dispositif de gestion de la saturation transparent et efficace (comme l’exige la directive 2012/34), combinant un signal prix en amont (tarification de la congestion, lorsque les circulations se rapprochent du maximum de capacité) et des modalités de traitement de demandes de sillons concurrentes (concertation et, en l’absence d’accord, sur-tarification ou processus d’enchères) ; – De donner une visibilité de long terme aux entreprises ferroviaires sur les capacités disponibles, en prenant en compte les accords-cadres, les tendances d’évolution des trafics, et les investissements projetés. Par ailleurs, dès lors que les matériels roulants s’amortissent sur 30 ans, les opérateurs ont besoin d’obtenir des garanties sur la disponibilité des sillons sur une période longue. Le dispositif des accords-cadres, prévu par les textes européens, répond à ce problème. Un accord-cadre lie le gestionnaire d’infrastructure et l’entreprise ferroviaire, sous le contrôle du régulateur. Il permet de préciser les caractéristiques des capacités de l’infrastructure ferroviaire offertes au transporteur, pour une durée maximum de 15 ans, dans le cas d’infrastructures « spécialisées » comme les lignes à grande vitesse. De tels accords-cadres permettraient de réduire significativement le risque pour les entreprises ferroviaires.

Written by admin

août 24th, 2018 at 4:00

Posted in actualité